#LeMoisGeneatech : mon outil indispensable – Geoportail

Pour février 2021, Geneatech, communauté de généalogistes amateurs – dont je fais fièrement partie – qui regorgent d’idées pour ne jamais s’ennuyer, a prévu un mois riche généalogiquement parlant: le Mois Geneatech. Au programme, défis d’écritures, vidéos (tutoriels, présentation) quotidiennes… tout cela autour des outils, de l’ADN, des blogs, des logiciels et des recherches en ligne en généalogie. Un rendez-vous à ne pas manquer !

Le mois geneatech touche à sa fin, mais il reste une dernière semaine et un dernier challenge d’écriture ! Certainement le plus compliqué, puisqu’il faut présenter notre outil indispensable en généalogie. Le risque avec un tel sujet est d’être redondant et peu innovant – même si il est vrai qu’un même sujet ne sera jamais abordé de la même façon d’une personne à l’autre ! En réalité, pour moi, la difficulté principale réside dans le fait que j’exploite pas totalement les outils dont je me sers en généalogie. Ils sont pourtant nombreux: Heredis (mon logiciel de généalogie), Evernote, Excel ou Word…. Mon utilisation en est finalement partielle, et pourtant j’aimerai pouvoir l’optimiser ! Par exemple, sur Heredis je ne sais pas me servir efficacement de la recherche intelligente et je découvre de « nouvelles » fonctionnalités assez régulièrement; sur Evernote mes notes sont en bazar, rien n’est organisé et là aussi je me sers très mal de cet outil pourtant intéressant pour des recherches généalogiques; rien de fou du côté des différents produits Microsoft, bien que je m’en serve régulièrement, je peux passer un temps fou juste pour qu’un document de recherche soit lisible…

Vous l’aurez compris, j’étais loin d’être inspirée, jusqu’à ce que, pour une utilisation tout autre que pour de la généalogie, je me serve de géoportail pour calculer un itiniéraire… Géoportail, cet outil – un site internet – dont je me sers très régulièrement en généalogie et que je maîtrise un minimum!

J’ai donc décidé de vous le faire (re)découvrir aujourd’hui !

Géoportail c’est quoi?

Geoportail est un portail web de cartographie en ligne, lancé en 2006 par l’Institut Nationale de l’information géographique et forestière (IGN) et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Géoportail met à disposition de nombreuses cartes, et en particulier celles couvrant le territoire français.

Page d’accueil Geoportail

Quelles cartes?

C’est là que Geoportail est vraiment intéressant car contrairement à Google Maps (son concurrent direct en cartographie par Google), il propose un large éventail de cartes. Parmi celui-ci, plus d’une dizaine de fonds de cartes facilement accessibles (cartes anciennes, cadastre, photographies aériennes...), mais aussi plus d’une centaine de cartes possédant des données diverses (zonages, opendata…). Celles-ci sont classées de façon thématique.

Onglet « cartes »

Et la généalogie dans tout ça?

Geoportail peut être un outil extrêmement intéressant pour nos recherches généalogiques. J’y vois principalement 3 intérêts:

  1. Les cartes anciennes: Geoportail met quatre types de cartes à disposition qui peut nous permettre de resituer le contexte géographique de vie de nos ancêtres (valable surtout sur le territoire métropolitain):

les cartes IGN : au plus près de nos territoires, les cartes IGN nous offrent une multitude de données relatives à un lieu. Même si ces cartes reflètent le territoire actuelles, elles sont intéressantes d’un point de vue généalogique puisqu’elles nous permettent de situer des hameaux, des lieux dits, mais aussi des batîsses. Elles nous donnent à comprendre dans quel environnement ont pu évoluer nos ancêtres. Aussi, lorsqu’au détour d’un acte vous trouvez le nom d’un petit hameau rattaché à un village, il peut -être possible de le retrouver via le moteur de recherche (et très souvent cette recherche fonctionne, ce qui n’est pas toujours le cas sur google…)

les cartes 1950 : cartes IGN des années 50, elles nous permettent de nous représenter la France d’il y a 70 ans. (et donc de mieux appréhender les lieux où vivaient nos ancêtres les plus proches de nous (parents, grands-parents…)

les cartes de l’Etat-Major (1822-1866) : nous faisons un important saut dans le passé puisque ces cartes ont été établies dès 1818. Leur nom vient du fait que ce sont les officiers d’Etat-Major qui ont fait les levés topographiques.


les cartes de Cassini : ce sont les premières cartes topographiques de France réalisés par la famille Cassini au XVIIIe siècle. Ces cartes sont d’une richesse incroyable puisqu’elles contiennent énormément d’informations, tels que les emplacements des châteaux, des moulins, des églises… Elles nous renseignent également sur le relief et la végétation, et son côté très imagé rend sa lecture assez fluide. Ce sont des cartes incontournables qui nous permettent d’appréhender au mieux l’environnement de nos ancêtres sous l’ancien Régime ! Il est important de signaler tout de même que la définition des cartes de Cassini ne sont pas optimales sur Geoportail, et qu’il vaut mieux passer par Gallica si on veut les extraire et obtenir une meilleure résolution – ou tout simplement mieux voir (merci à Sébastien et à son article lors du #ChallengeAZ pour l’information !).

Pour chacun de ces cartes, IGN propose une légende qui permet de mieux comprendre les cartes (en cliquant sur le petit i ou sur le dernier onglet de la colonne de droite). Parfois, il ne faut pas hésiter à aller plus loin que la légende proposée par Geoportail (et cela vaut en particulier pour les cartes de Cassini, où des sites comme celui de l’EHESS ou le site d’un certain Jean Henri apportent davantage de précisions.)

Réglages possibles des cartes

L’intérêt de Geoportail réside aussi dans la possibilité de superposer des cartes. Pour cela, il suffit de jouer sur la transparence des cartes et leur ordre. Il est également possible de mettre une carte en noir et blanc (en cliquant sur la platette de couleur) ou de la masquer complètement (en cliquant sur le petit oeil).

  • Remonter le temps et ses photographies anciennes : Il est possible depuis Geoportail de basculer sur un autre site appartenant également à l’IGN qui se nomme « Remonterletemps« . J’ai pu me servir de cet outil à de nombreuses reprises et en particulier pour certains articles du blog (comme lorsque je vous ai parlé du château d’Ivors et dont j’ai pu suivre la dégradation au court du XXe siècle). Ce site, en plus de nous proposer directement des cartes anciennes, permet d’accéder à des photographies aériennes anciennes, couvrant une période plus ou moins importante selon les lieux. Une fois que vous avez recherché une ville grâce à la barre de recherche, vous avez la possibilité de consulter les clichés disponibles selon des dates proposées (chaque point jaune correspondant à un cliché). Lorsque j’ai découvert ce site, j’ai été très surprise de voir jusqu’où pouvait remonté la prise de ces clichés (parfois jusqu’au début des années 20 !). De plus, les clichés une fois téléchargés sont de très bonnes qualités. Remonter le temps est à mon sens un outil indispensable si on travail sur l’histoire d’une maison !

Le site Remonter le temps

  • Les outils : Geoportail nous propose également des outils de mesures très intéressants. Accessible à partir du deuxième onglet de la colonne de droite (la petite clé à molette), différents outils sont proposés comme la possibilité d’annoter une carte, d’afficher des coordonnées, de calculer un itinéraire, mesurer des distances ou des surfaces, ou d’établir un profil altimétrique… Vous allez me dire que c’est bien beau mais, la généalogie dans tout ça? C’est justement avec un outil de mesure très intéressant que l’on va pouvoir relier la généalogie: il s’agit de l’outil « calculer un isochrone« . Vous ne vous êtes jamais demandé combien de temps mettaient vos ancêtres pour se rendre à pieds à un mariage dans le village voisin à 5km de là? Avec l’isochrone, vous pouvez connaitre la distance que peut parcourir un individu dans un temps donné, en prenant en compte le relief et la topographie. Sur le calcul d’itinéraire précédement évoqué, vous pouvez également savoir combien de temps mettait votre ancêtre pour se rendre d’un point A à un point B, toujours en prenant en compte les données topographiques de son environnement. Bien pratique !

En plus de tout ça, il est également possible de mettre la carte consulté en plein écran, de pouvoir imprimer, partager, d’accéder à des tutoriels…

Enfin, le site permet de se créer un compte et de pouvoir enregistrer ses recherches et ses cartes. Même si je ne l’ai pas encore expérimenter, je pense m’inscrire très prochainement, car grâce à cet article je me suis rendue compte à quel point je pouvais utiliser Geoportail – et j’espère qu’à vous aussi, cela vous aura donné envie de l’utiliser !

4 réflexions sur “#LeMoisGeneatech : mon outil indispensable – Geoportail

  1. Le jour d'avant 23 février 2021 / 8 h 28 min

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant et qui m’a fait découvrir les possibilités de Geoportail dont je n’avais pas encore idée ! 🙂

    J'aime

  2. cpgenea 23 février 2021 / 8 h 34 min

    Merci pour cette description détaillée de l’utilisation de GeoPortail. Je m’en sers très régulièrement notamment avec les cartes de Cassini ou Etat-Major.

    J'aime

  3. sylvieduplessis 23 février 2021 / 13 h 22 min

    Votre article tombe à pic pour mon projet sur les mémoires du hameau où je suis née ! Mes soirées après le travail sont bien remplies !!!! Merci pour toutes ces informations .

    J'aime

  4. Christelle 28 février 2021 / 9 h 05 min

    Et bien pour le coup je me rends compte que c’est moi qui n’exploite pas suffisamment les possibilités qu’offre cet outil ! Merci !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s