#ChallengeAZ : N comme Nom de famille

L’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises en 1848, par François Biard, 1849

Être un homme libre signifie avoir un nom. Les esclaves sont par définition des « biens-meubles » et ils ne possèdent pas de nom de famille, seulement un prénom donné par le maître. En 1848, lors de l’abolition de l’esclavage, ce sont des milliers de noms qui ont été donné à des hommes, des femmes et des enfants. Mais alors d’où venaient-ils ces noms de famille?

Ce sont les officiers de l’état civil qui ont attribué des noms aux milliers d’affranchis qui se sont présenté à eux. Ces noms là étaient donc pure invention de l’officier: celui ci pouvait s’inspirer du nom du maître (par exemple on peut trouver dans les registres spéciaux le nom SOMBRESSE attribué à un individu alors que son maître se nommait BRESSON), ou alors s’appuyer sur un trait physique de l’homme qui se présentait devant lui (autre exemple avec le nom de famille CREPU qu’on peut retrouver en parcourant les registres). Mais parfois il n’y avait aucune explication à l’origine du nom de famille, et tout y passait: référence mythologique, géographique, mot commun, adjectif… peu flatteur voir humiliant.

Exemple de noms donnés dans le répertoire des affranchis de Saint-Benoit, 1848 (source: AD974)

Dans le cas du nom donné à la lignée patronymique de Belle Maman, CARDIA, l’explication de l’attribution de ce nom à consonance anatomique peut se trouver dans les registres spéciaux (ces registres où les affranchissements ont été consignés en 1848), en remontant quelques lignes au-dessus de celles concernant la famille. En effet, lorsqu’on regarde de plus près ces pages, nous pouvons voir que les individus qui se sont présentés avant les membres de la famille CARDIA se sont vu attribuer pour noms de famille TIBIA et FEMUR…..! Il y a donc peu de doute sur l’origine du nom CARDIA et sur ce que pouvait avoir en tête l’officier d’état civil au moment son attribution: ce nom renvoie bien au cardia, qui désigne l’orifice à l’entrée de l’estomac, par lequel les aliments passent après avoir parcouru l’oesophage.

Certainement que l’officier devait réviser ses cours d’anatomie entre deux inscriptions…

Registre d’affranchissement de Saint-Benoit (source: AD974)

NB: il est important de rappeler à l’occasion de cette article que si la mère de Pierre Noël CARDIA, Gertrude, ne porte pas ce nom là mais celui de CASIMIR, c’est parce qu’elle ne se trouvait plus sur la même habitation que celle de son fils et qu’ils se sont rendus devant l’officier d’état civil séparément.

Source:
- L'Etat civil invente des milliers de noms sur Clicanoo

4 réflexions sur “#ChallengeAZ : N comme Nom de famille

  1. Renaud BG 16 novembre 2020 / 8 h 48 min

    A croire que cela devait en déranger certains, l’abolition.
    J’apprends plein de choses avec ton thème, merci !

    J'aime

  2. Marie 16 novembre 2020 / 18 h 01 min

    C’est très étonnant, mais pas très sympa de la part des officiers de l’état civil !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s